Auteur : admin6731

Trouver le bon mix du marketing sur internet

Le marketing et la publicité électroniques sont un élément extrêmement essentiel de la croissance de toute organisation, mais la terminologie peut généralement être vraiment déroutante. En tant qu’architecte, vous connaissez les particularités de votre entreprise, mais les conditions du marketing digital comme le CPC et le CPA peuvent paraître très étrangères. Nous avons mis au point un guide sur un jargon typique du marketing numérique pour vous aider à vous mettre à niveau. Au niveau le plus fondamental, votre «coût pour chaque acquisition» correspond à combien vous dépensez sur votre marketing pour rejoindre un nouveau consommateur. Vous examinez essentiellement votre investissement marketing et publicitaire et le divisez par le nombre de clients qui mènent à ces routines, pour être en mesure de déterminer combien il en coûte pour attirer ces nouveaux clients. Vous pouvez également utiliser cette formulation pour savoir combien vous devez investir pour qu’un client potentiel envisage une action aboutissant à une vente, comme aller sur votre site Web ou demander une consultation gratuite. Donc, ce que cela signifie, c’est que si le coût par clic dans l’industrie des structures est de 5 € et que vous voulez que 100 personnes viennent sur votre site afin que vous puissiez obtenir un nouveau client, alors votre coût est de 500 € pour obtenir ce client. Même lorsque vous n’êtes pas un spécialiste du marketing numérique en ligne, il est essentiel que vous connaissiez votre CPA afin de pouvoir déterminer votre retour sur investissement (retour sur investissement). Le «coût pour chaque clic» correspond à la conception des prix dans lesquels les entreprises sont facturées par les éditeurs pour chaque clic effectué sur quelqu’un avec une annonce qui conduit des clients potentiels vers votre site Web. Supposons que vous soyez architecte à Bondi, seo le mot-clé « architecte à Bondi » sera proposé par d’innombrables autres architectes cherchant à promouvoir sur Google. Chaque fois que votre annonce est cliquée, vous payez par clic publicitaire. La nécessité de cette phrase clé détermine combien ce clic coûte. Tout ce qui n’a pas besoin de beaucoup de choses ou de sujet sera moins cher. Ainsi, dans mon entreprise, nous essaierons de trouver des mots-clés de niche auxquels d’autres sociétés de marketing et de publicité n’auraient peut-être pas pensé (mais qui sont néanmoins recherchés auprès de vos clients potentiels parfaits), afin que nous puissions obtenir des clics de souris moins chers. Le nombre de clics sur une publicité en fonction de la fréquence à laquelle elle a été affichée est le «taux de clics». Ainsi, si une publicité pour avoir une pratique de conception apparaît sur une page de résultats de moteur de recherche 100 fois et est cliquée 7 fois, le CTR pour cette annonce est de 7%. C’est à ce moment-là que la rédaction de textes professionnels arrive à bout pour attirer l’attention et convaincre les individus de cliquer sur votre annonce, et où vous devez vous assurer que vous avez une entreprise de marketing et de publicité numérique qui connaît les exigences de votre entreprise et de vos clients. Les mots-clés et les expressions sont les termes vraiment importants qui illustrent ce qu’est votre entreprise. Donc, si vous vous concentrez sur l’architecture d’entreprise, dans ce cas, vos mots clés concerneront l’architecture et les affaires. Il s’agit de comprendre l’intention derrière la recherche de quelqu’un et de comprendre les questions brûlantes qu’il peut se poser sur le choix d’un concepteur. Donc, vous devez savoir ce que votre client potentiel tapera dans les moteurs de recherche pour trouver une entreprise comme la vôtre. Une fois que vous avez trouvé vos mots-clés, vous pouvez les utiliser dans votre contenu de production de leads.

Google condamne les « guests posts »

Google peut craquer sur les sites Web qui publient des publications de visiteurs. Il existe de nombreux enregistrements de sanctions contre nature pour les liens sortants vers des sites Web. Une punition de lien de site Web sortant est en fait une action manuelle contre un site Web. Dans ce cas, l’éditeur rapporte que Google a peut-être interrompu l’exécution du PageRank à partir de son site. Le créateur a noté (peut-être une paraphrase) que ce guide mesure les e-mails mentionnés: «Nous avons détecté que certains de vos articles sont des articles d’invités… Nous avons désactivé votre influence sur vos backlinks sortants. N’oubliez pas de configurer vos backlinks sortants pour nofollow et de soumettre une demande de présentation. » Cet éditeur ne sera pas seul. D’autres personnes ont noté les mesures du manuel de l’article invité des moteurs de recherche. Yahoo recherche-t-il du contenu pour les invités ou a-t-il distribué du contenu pour les invités? Une seule question est de savoir si Google publie des actions de guidage pour les articles de publication d’invités, pour les invités qui publient des articles qui sont payés ou pour les invités qui publient des articles de contenu qui sont optimisés ci-dessus. L’e-mail d’avertissement obtenu des moteurs de recherche indique que ce mouvement manuel concerne particulièrement les articles des clients payants. L’éditeur a fait remarquer que son site Internet n’indique pas qu’il accepte le contenu des invités. Il a également affirmé que les hyperliens sortants n’utilisaient que du texte d’ancrage étiqueté, et non des phrases clés améliorées par mot-clé. Au cours des quatre dernières semaines, son site n’a publié que du contenu pour 15 invités au cours du dernier trimestre (une moyenne d’un invité publie par semaine). Ce qui est fascinant, c’est le fait que, dans l’illustration de Google d’une page Web sur un problème, les moteurs de recherche ont précisément reconnu l’article d’un visiteur à l’écart d’un total de 5 liens sortants dans la publication. Cela a permis à Google de gérer spécifiquement la zone qui, à partir des liens, a aidé toute personne créant le client à publier. Au moment d’écrire ces lignes, il n’y a absolument aucune phrase établie de Google. L’analyste des tendances des webmasters de Yahoo, Gary Illyes, a tweeté qu’il n’était au courant d’aucune sorte de campagne de marketing. Mais, le propriétaire du site Web Tendances Les experts ne sont pas des techniciens de recherche et ne devraient pas être tenus de connaître tout ce qui se passe autour de la partie de recherche. Par exemple, l’année dernière, l’équipe Tendances du propriétaire du site Web a appris tardivement que les moteurs de recherche avaient cessé d’utiliser l’attribut hyperlien Rel / Next plusieurs années auparavant. Cependant, John Mueller recommandait d’utiliser la caractéristique d’hyperlien disparue pendant la période de temps où elle n’était absolument pas utilisée et les propres pages Web des programmeurs de Google le proposaient. La mise en garde relative aux backlinks manuels de Google demande à l’éditeur d’ajouter la caractéristique nofollow aux hyperliens payés qui sont intégrés dans les publications des invités. Pour moi, cela implique qu’il n’y a rien de mal à accepter du contenu d’invités ou à demander à publier des messages de visiteurs et lorsque vous trouverez des liens compensés, assurez-vous de mettre une fonctionnalité de lien hypertexte nofollow sur le lien subventionné. Publier du contenu invité sans avoir d’attribut de lien nofollow peut être à haut risque actuellement, du moins jusqu’à ce que les moteurs de recherche posent un problème d’annonce officielle. L’e-mail de Google mentionne également le règlement. Il se peut donc que le principal problème de Google soit d’éliminer les hyperliens compensés d’impact artificiel sur les résultats des moteurs de recherche. Le créateur pense que cela pourrait être le début d’une campagne de marketing Yahoo en opposition à la publication de liens par les visiteurs.

Créer son site internet n’est pas si dur

Créer son propre site web est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. De plus en plus de personnes souhaitent avoir leur propre présence en ligne. Vous n’avez pas besoin de dépendre exclusivement d’un compte Instagram, d’une page Fb ou d’un profil Twitter. Pourquoi ne pas créer votre site web personnel ? Aurai-je besoin de compétences spécialisées ? Cela dépend de l’objectif de votre site web. Le moyen le plus compliqué serait probablement d’apprendre à coder CSS, PHP, JavaScript et HTML – les bases de pratiquement tout site Web. Mais ce n’est pas la seule façon de créer un site web : même si vous n’êtes pas très familier avec l’aspect technique des choses, vous pouvez facilement créer un bon site web. Mais comment ? En utilisant un constructeur de sites Web. Si vous savez utiliser Word, Facebook ou PowerPoint, vous pourrez utiliser ces outils sans problème. Ces plateformes faciles à utiliser offrent un éditeur visuel, un hébergement et vous pouvez obtenir un nom de domaine personnalisé par leur intermédiaire : un guichet unique. Identifiez le type de site Web que vous souhaitez créer Les sites Web sont de toutes tailles et de toutes formes. Voici les plus courants : Très petits sites Web Un exemple de très petit site Web serait un portfolio ou un CV en ligne. Le cas typique est celui d’un rédacteur, d’un traducteur ou d’un illustrateur qui présente quelques références, ses coordonnées et une page « à propos ». En général, ces sites Web comptent environ sept pages ou moins. Il peut même s’agir d’un site à une page, où toutes les informations sont présentées sur une seule page. Ce type de site web n’est pas souvent mis à jour et est essentiellement statique. Vous le créez une fois, vous vous assurez que tout fonctionne comme il faut, vous testez la version mobile et vous le laissez reposer. Le trafic provient principalement de personnes qui tapent directement l’URL ou d’annuaires locaux comme Google Maps. Moyen idéal pour le créer : un constructeur de sites Web comme Wix. Pour des options moins chères et un peu moins puissantes, vous pouvez également vous tourner vers Webnode et Strikingly. Blogs Si vous aimez partager vos pensées fréquemment, vous pouvez également créer un blog. Cela donne à vos visiteurs une raison de revenir sur votre site Web et les invite généralement à commenter. L’ajout d’articles de blog se fait généralement via un éditeur simple où vous pouvez télécharger du texte et des images. Un exemple typique serait un blog de voyage ou de nourriture. Un blog peut également être ajouté à des sites Web de portfolio, mais cela est devenu moins populaire en raison de l’essor des médias sociaux. Moyens idéaux pour le créer : Squarespace ou WordPress Sites web plus importants axés sur l’entreprise Dans ce type d’entreprise, le site web fait généralement partie intégrante de celle-ci, ce qui signifie que sans le site web, l’entreprise n’existerait pas. Moyens idéaux pour le créer : pour les sites de contenu, WordPress est généralement une excellente solution. Pour les boutiques en ligne, Shopify ou WooCommerce. Mais même Wix vaut la peine d’être consulté car ils ont de nombreuses applications spécialisées pour les locations de vacances et les restaurants, les réservations en ligne, etc. Commençons par l’option la plus simple : un constructeur de sites Web. Il s’agit d’une formule « tout compris », pour ainsi dire : une seule entreprise fournit généralement le modèle (design), l’éditeur par glisser-déposer, l’hébergement Web, le nom de domaine, agence web Comines l’adresse électronique et l’assistance. Le constructeur de sites Web se charge des tâches difficiles. Ce n’est pas seulement utile pour les débutants. Cela dépend simplement du projet. Pourquoi se compliquer la vie s’il existe des moyens simples de faire les choses ? Presque tous les constructeurs de sites vous permettent de créer gratuitement un site Web de base sur un sous-domaine (par exemple, votre nom.sitebuildername.com), qui est financé par la publicité. Avant de décider si le coût en vaut la peine, en utilisant un tel plan, vous pouvez l’essayer en détail. Les systèmes de gestion de contenu (CMS) sont un peu plus compliqués. Même s’ils fonctionnent essentiellement de la même manière qu’un constructeur de sites Web, ils sont beaucoup plus difficiles à utiliser. Cela s’explique par le fait qu’ils sont préparés pour accueillir d’énormes projets de sites Web (par exemple Typo3, Joomla ! ou Drupal). L’utilisateur type est une grande entreprise, qui crée des centaines de pages et fait appel à une équipe technique spécialisée pour travailler sur le site. Heureusement, il existe aussi un autre CMS, beaucoup plus accessible : WordPress. Grâce aux sociétés d’hébergement qui proposent une installation en un clic, il n’est pas aussi difficile à mettre en place. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il s’agit du CMS le plus populaire au monde.

Comment consolider du contenu sur internet

Voici deux faits surprenants sur le marketing en ligne. La première : 70 % des consommateurs préfèrent apprendre à connaître une entreprise par le biais du marketing de contenu plutôt que par la publicité, mais (et c’est là l’élément surprenant) les marques dépensent plus en publicité qu’en contenu tel que les posts, selon ContentPlus. Deuxième vérité : 91 % des entrepreneurs B2B ont recours à une forme de marketing de contenu, mais seuls 36 % d’entre eux estiment que ce contenu est efficace, selon une étude de MarketingProfs et Content Marketing Institution. Pourquoi ces détails sont-ils surprenants ? Parce que, alors que les articles de contenu sont de plus en plus un facteur de décision pour les clients et les entreprises, les marques sont généralement peu enclines à utiliser leurs efforts en matière de marketing de contenu et de publicité, ou manquent totalement le bateau de pêche. Pourquoi les articles de contenu sont-ils importants ? Pensez à la façon dont vous stratègez un achat : Que vous cherchiez à acheter une tondeuse à gazon ou une assurance maladie, il est probable que vous fassiez des choix dans les moteurs de recherche, que vous lisiez des avis et des recommandations en ligne et que vous interrogiez vos amis sur Twitter ou Facebook. (En fait, c’est précisément ce que j’ai fait lorsque j’ai voulu acheter un appareil photo numérique). Google appelle cela la « minute de vérité zéro », qui reconnaît que les individus arrivent à une entreprise par le biais de multiples ressources en ligne. Contrairement au programme existant, dans lequel les marques tentaient de nous attirer par le biais de la publicité et d’autres efforts de sensibilisation, nous sommes désormais conduits directement vers les marques grâce à nos relations personnelles et professionnelles. Dans le monde de la recherche et des réseaux sociaux d’aujourd’hui, les entreprises doivent s’efforcer de favoriser les interactions plutôt que de rechercher des transactions. La clé est de créer du contenu utile qui soit empreint d’une sympathie honnête. « Ma règle d’or en matière de marketing de contenu est de répondre simplement aux questions », déclare Marcus Sheridan, qui a revu la stratégie de marketing de sa société Stream Swimming pools and Spas, basée à Warsaw (Virginie). Au lieu de se concentrer sur la radio, la télévision et le marketing payant à chaque clic, il a modifié ses efforts pour générer des ventes de produits par le biais d’articles de blog et de clips vidéo éducatifs. Sa réussite repose sur la nature de ce contenu : Il était prêt à répondre en ligne aux questions difficiles que la plupart des installateurs de piscines (comme les vendeurs de voitures et autres fournisseurs d’articles coûteux) veulent éviter jusqu’à ce qu’ils rencontrent un client en personne, comme les détails sur les coûts et les problèmes qui peuvent survenir. La leçon de Sheridan est la suivante : Beaucoup trop d’entreprises créent un contenu centré sur l’entreprise, plutôt que sur le consommateur. Le premier est centré sur vous, le second sur tout ce que vous faites pour votre client – un changement délicat mais essentiel. Une bonne façon de voir le contenu que vous produisez consiste à se demander si vos clients vous en seront reconnaissants. En effet, vont-ils vous remercier de faire du marketing et de la publicité pour eux ? Si la réponse correcte est oui, alors vous avez certainement du métal précieux. En répondant aux questions, vous vous attaquez à des points sensibles particuliers, démontrant ainsi que vous comprenez les problèmes et les préoccupations spécifiques des clients. Les Sheridan gagnés ont confiance en eux parmi les acheteurs potentiels de piscines. Déterminez ce que vous souhaitez communiquer subtilement pour générer des prospects pour l’entreprise. La manière dont vous exprimez votre sympathie est essentielle. La voix fait référence au caractère que vous exprimez dans votre contenu, et elle est unique à chaque entreprise. J’aime les sites Web qui communiquent dans un langage simple et immédiat. Par exemple, j’aime la façon dont le site du gouvernement britannique (gov.united kingdom) présente des directives et des lignes directrices compliquées de manière simple, conformément à son guide de style publié.

La perception de data par Google Analytics

Une entreprise spécialisée dans les statistiques Web sophistiquées, Total Analytics, part du principe que chaque entreprise a droit à des informations exploitables et à des résultats quantifiables. Depuis la phase d’audit et la mise en place jusqu’au coaching et au reporting, ces geeks de l’analyse électronique aident les marques à mesurer, analyser et découvrir l’efficacité des informations dans un espace numérique. « Notre seule préoccupation est de veiller à ce que vous disposiez des meilleures données possibles pour faire des choix lorsque vous en avez besoin », explique Tag McKenzie, directeur de la gestion et stratège senior chez Absolute Statistics. L’équipe ne se contente pas de fournir des informations, elle propose des options basées sur les données qui aident les entreprises et leurs sites web à devenir analytiquement matures. En effet, être mature sur le plan analytique signifie qu’une marque est en mesure de mieux utiliser ses moyens de marketing et de publicité. Selon M. McKenzie, il est essentiel d’avoir accès à des outils d’analyse Internet, de pouvoir travailler avec eux et de les interpréter pour comprendre vos clients à différents points de contact au cours de leur quête de votre marque. « Au fur et à mesure que le trafic est acquis et qu’il prend conscience de vos services, il affiche un comportement sur le site, allant de la prise de conscience des services que vous fournissez à l’affichage de souhaits, puis, espérons-le, à la transformation. Comprendre comment vos spectateurs s’entonnent dans ce processus aidera à confirmer et à obtenir un bien meilleur engagement. » M. McKenzie estime qu’environ 40 % seulement des entreprises de Nouvelle-Zélande utilisent les informations qu’elles ont recueillies pour prendre des mesures ou travaillent encore sur les paramètres afin de devenir une opération plus ancienne et d’offrir à leurs clients la meilleure rencontre numérique. Pour toutes les marques qui cherchent à exploiter le pouvoir des statistiques, mais qui ne savent pas trop par où commencer, M. McKenzie affirme qu’il s’agit d’utiliser une stratégie et de s’y tenir. Une stratégie que sa courbe de maturité statistique aidera à définir. McKenzie explique : « En général, il s’agit d’identifier ce que vous souhaitez accomplir au niveau tactique et à quel moment, et ensuite d’analyser cela en fonction de votre situation actuelle. Une fois que vous avez terminé, nous pouvons généralement produire un plan de mesure et examiner vos statistiques existantes. Ensuite, vous devez confirmer et convenir de KPI et d’objectifs fiables. Avant de passer à un cycle d’analyse, d’examen et d’évaluation », explique-t-il. C’est le postulat de la Courbe de maturité statistique de l’entreprise, que ses solutions de conseil évoquent au moyen d’audits de données, de séminaires de formation de coaching et de gestion de la satisfaction que l’expérience client atteint son cœur. Le graphique suivant montre la courbe de maturité de l’analyse, qui décrit ce que les marques doivent faire pour être matures sur le plan analytique : McKenzie considère qu’une entreprise est sur la bonne voie lorsqu’elle se concentre sur ses capacités statistiques de manière constante depuis au moins un an et qu’elle est entrée dans un processus normal de préparation, de conception, de performance et de confirmation. « Ils savent où ils en sont en ce qui concerne leurs propres capacités et ils savent pourquoi et comment ils souhaitent passer à une autre étape. Elles peuvent bénéficier de l’appui des dirigeants de l’entreprise et ont déjà remporté quelques victoires sur la concurrence lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations et des améliorations bénéfiques pour leur marketing, leur publicité et leur recherche de clients ». L’obtention d’informations mieux informées aide les marques à améliorer leurs stratégies de marketing et de publicité et contribue finalement à un parcours client beaucoup plus satisfaisant. « Chaque connexion utilisant la marque est une étape de données possible qui peut conduire à un aperçu précieux et améliorer une meilleure image de qui sont vos clients et comment correctement votre quête utilisateur est performante afin que vous puissiez mieux les fournir. » « Nous sommes totalement au sujet de vos statistiques (voir comment j’ai travaillé cela là). Cela signifie que nous travaillons avec nos clients et leur matériel actuel en tant que consultant indépendant et expert de la région. Nous leur permettons, par le biais d’ateliers, de conseils et de formations, d’évaluer stratégiquement où ils en sont en matière de maturation et où ils doivent être. Nous vous aiderons tactiquement et techniquement à mettre en place un système de suivi et de rapport, et à intégrer le flux de données dans votre pile technologique générale », conclut M. McKenzie.

Les blogues sur internet

Weblog, en signe Web complet ou Weblog, sur le journal Internet dans lequel une personne, une équipe ou une entreprise fournit un enregistrement des actions, des idées ou des valeurs. Certains blogs fonctionnent principalement comme des systèmes de filtrage des rapports, collectant différentes ressources sur le Web et ajoutant des commentaires rapides et des liens Internet. D’autres blogues se concentrent sur l’introduction d’une substance authentique. De plus, de nombreux blogs proposent un forum de discussion pour permettre aux visiteurs du site de garder des remarques et de se connecter avec l’éditeur. «Bloguer» est l’action de composer du matériel pour n’importe quel blog. Les fournitures sont en grande partie composées, mais les images, le son et les vidéos sont des aspects importants de nombreux sites de blog. La «blogosphère» est définitivement l’univers en ligne des blogs. Le Net et la pensée de votre blog sont apparus en même temps. Tim Berners-Lee, généralement désigné comme l’inventeur du Web, a créé initialement un «blog» en 1992 pour résumer et rendre visible le développement continu du réseau ainsi que le logiciel nécessaire pour parcourir cette nouvelle salle. L’histoire du Web, en particulier l’expansion précoce des serveurs et des sites Web Internet, est relatée dans les diverses pages Web «Quoi de neuf» dans les archives du Centre national pour les applications de calcul intensif (NCSA) du College of Illinois à Urbana-Champaign. Slashdot est une autre illustration d’un blog qui existait avant que le terme ne soit inventé. Après ses débuts en septembre 1997, Slashdot a servi de centre d’échange d’informations dans le « News for Nerds », avec une petite liste d’éditeurs qui ont pris la décision de publier plusieurs articles et produits d’information soumis par la communauté locale « geek ». En effet, les sites Internet signalés sur Slashdot ont souvent été confondus, provoquant finalement un trouble désormais appelé «slashdotted». En décembre 1997, Jorn Barger, un des débuts de l’existence du Web, a inventé l’expression journal du site Web pour illustrer son site Web RobotWisdom. com. Au début de 1999, une personne supplémentaire possédant une expérience pratique significative en ligne, Peter Merholz, a commencé à utiliser l’expression blog sur son site Web Peterme.com. Bien que l’arrière-plan du terme soit assez correctement résolu, l’identique ne peut pas être mentionné à partir de l’identité personnelle du tout premier auteur de blog. Selon la définition de votre blog, Berners-Lee peut ne pas répondre aux exigences depuis le blogueur initial. Les demandeurs de ce titre incluent Justin Hallway, un étudiant universitaire qui a commencé une liste de contrôle Internet sur links.internet en 1994; Carolyn Burke, qui a commencé à publier le Journal de Carolyn sur le Web en 1995; et Dave Winer, qui a publié Scripting Reports sur Internet depuis le 1er avril 1997. La croissance de la blogosphère est devenue littéralement exceptionnelle. Technorati, Inc., un site Web et une entreprise engagés dans la cartographie et la surveillance de la blogosphère, ont appris qu’en octobre 2005, il y avait 19,6 mille blogs, un nombre qui augmentait environ tous les cinq mois. Environ 70 000 nouveaux sites de blog sont créés chaque jour, ou, de façon beaucoup plus vivante, presque un particulier à chaque fois. La croissance des blogs dans les langues parlées en plus de la langue anglaise, en particulier le chinois, est également importante. Indépendamment de la quantité ahurissante de sites de blog, seuls quelques hommes et femmes gagnent leur vie en tant que blogueur. Quelques personnes génèrent des revenus sur leurs sites Web en diffusant de la publicité et sont attrayantes pour les ressources, et certains blogs sont financés par l’entreprise ou les utilisateurs de l’entreprise; même ainsi, la plupart des blogueurs bénéficient de mesures incitatives non monétaires. Plus précisément, les blogs vous offrent aux gens ordinaires la plus grande boîte à savon et la possibilité de produire leur identification numérique électronique ou leur marque privée. Une seule raison de la prolifération des blogs est la simplicité dans laquelle ils peuvent être créés et pris en charge. De nombreux services professionnels et méthodes logicielles peuvent être achetés pour permettre à quelqu’un de configurer votre blog en moins d’une heure. Bien sûr, la mise à jour de votre blog est vitale pour conserver son existence et sa valeur. Les statistiques sur les blogs qui peuvent être commencées mais pas à jour restent insaisissables, mais la proportion est certainement importante.

Marketing de référencement payant (PPC)

Améliorez votre marketing de recherche payante (PPC) avec notre page hub. Utilisez nos pages hub comme référence pour vous familiariser avec toutes les principales techniques de marketing numérique. Ils vous aideront à comprendre rapidement comment tirer le meilleur parti de la technique grâce à des définitions et des recommandations sur nos ressources membres et des articles de blog couvrant la stratégie, les meilleures pratiques et les dernières statistiques.
Les opportunités de marketing de recherche payante incluent les annonces Pay Per Click via Google et Bing, ainsi que les annonces sur le réseau d’affichage – un tiers des revenus de Google. Le coût de la recherche payante peut être élevé, nous discutons donc de la façon de vous assurer que vous tirez le meilleur parti du PPC en maximisant votre niveau de qualité Google.
Les principaux inconvénients de la recherche payante qui doivent être gérés pour réussir sont :
1. Concurrence. Depuis que Pay Per Click est devenu populaire en raison de son efficacité, il est compétitif et parce qu’il est basé sur des offres concurrentielles, il peut devenir cher. L’inflation CPC/enchère a conduit certaines entreprises à réduire l’activité PPC. Certaines entreprises peuvent s’impliquer dans des guerres d’enchères qui font grimper les enchères à un niveau inacceptable, certaines expressions telles que « assurance-vie » peuvent dépasser 10 £ par clic.
2. Coûts plus élevés que les autres médias. Si le référencement est efficace, il fournira presque toujours un CPC inférieur.
3. Favorise les grandes marques. Pour les entreprises disposant d’un budget inférieur ou d’une gamme de produits plus étroite sur laquelle augmenter la valeur à vie, il peut ne pas être possible de rivaliser. Dans le passé, les grands acteurs ont conclu des accords sur leurs dépenses médias via leurs agences via, par exemple, Google Best Practice Funding.
4. Complexité de la gestion de grandes campagnes. PPC est trompeusement simple à configurer. Mais pour être compétitif, en particulier pour une grande campagne, il faut connaître les meilleures pratiques qui changent à mesure que Google et d’autres moteurs introduisent de nouvelles fonctionnalités – consultez les blogs de mise à jour officiels des réseaux de recherche pour vous faire une idée.
5. Portée limitée. Tous les chercheurs ne verront pas vos annonces, car la majorité scanne et clique sur les annonces naturelles. Votre annonce n’atteindra que ceux qui recherchent de manière proactive un produit ou un service, mais pas ceux qui ne sont pas au courant d’un besoin. Ici, la publicité display peut être utilisée, mais les réseaux de contenu de recherche payante peuvent aider ici.
6. Cliquez sur fraude. Commun dans certains secteurs où les concurrents ou les annonceurs cliquent sur des publicités alors qu’il n’y a aucune intention d’acheter.
Définition du référencement payant (PPC)
Bien que de nombreux chercheurs préfèrent cliquer sur les annonces naturelles, un nombre suffisant de clics sur les annonces payantes (généralement environ un quart ou un tiers de tous les clics). Ainsi, avec un contrôle minutieux, Adwords peut générer un trafic de qualité pour lequel vous obtenez un bon retour.
Bien que de nombreux chercheurs préfèrent cliquer sur les annonces naturelles, un nombre suffisant de clics sur les annonces payantes (généralement environ un quart ou un tiers de tous les clics). Ainsi, ils peuvent générer du trafic.
En France, Adwords représente environ 60 % de toutes les dépenses médias payantes 1 , il fonctionne donc clairement pour de nombreuses entreprises.
Les principaux avantages de l’utilisation du marketing de recherche payante dans Google Adwords sont qu’il vous offre :
1. Grand ciblage. Vous pouvez atteindre votre public cible lorsqu’il recherche des produits, c’est-à-dire une intention d’achat élevée.
2. Faible gaspillage. Avec les bons types de correspondance dans Google Adwords, l’utilisation de correspondance d’expression, de correspondance exacte ou de correspondance large en combinaison avec des mots clés négatifs, vous pouvez vous assurer que vos annonces ne sont diffusées que lorsque les chercheurs recherchent des produits pertinents.
3. Prévisibilité. Les volumes de trafic, le classement, les retours et les coûts ont tendance à être plus stables et plus prévisibles que le référencement.
4. Vitesse. Les annonces PPC apparaissent beaucoup plus rapidement, généralement en quelques heures (ou quelques jours si un examen par l’éditeur est requis). Le référencement a un délai beaucoup plus long, particulièrement important lorsque de nouveaux sites sont créés (effet Google sandbox) ou lorsque les publicités doivent être activées et désactivées pour une campagne, une promotion ou des changements de stock.
5. Contrôle. Contrairement au référencement (avec un budget suffisant et un personnel ou une agence possédant de bonnes compétences en PPC), il est plus simple d’obtenir un classement élevé et de diriger les visiteurs vers la page pertinente de votre site. Avec la bonne technologie, et cela signifie un système de gestion des enchères, la création/copie et la budgétisation peuvent être étroitement contrôlées.
6. Taux de conversion élevés. À la suite de 1, seo PPC a tendance à avoir des taux de conversion plus élevés que le référencement et beaucoup plus élevés que les publicités display où les téléspectateurs des publicités peuvent cliquer davantage sur une impulsion.
7. Effet de marque. Les tests de l’IAB ont montré qu’il existe un effet de marque avec Pay Per Click, même si les utilisateurs ne cliquent pas sur l’annonce. Cela peut être utile pour générer de la notoriété lors du lancement de produits ou de grandes campagnes.

Les balises importantes pour l’internet

La création de liens est particulièrement souvent présentée comme la chose la plus importante à optimiser ». En fait, comme nous le rappelle John Mueller de Google (une fois de plus), il n’y a pas de chose la plus importante – pas d’astuce pour tirer des classements cosmiquement élevés du chapeau. Au lieu de cela, nous devons nous concentrer sur une stratégie de référencement complète. Une partie de cette stratégie comprend l’utilisation de balises méta HTML – un élément crucial pour le succès du référencement. Utiliser les bonnes balises meta de la bonne manière consiste à communiquer avec les moteurs de recherche: De quoi parle votre page. Comment le lire. Qui devrait le voir. Dans cet esprit, voyons quelles balises meta sont essentielles pour le référencement et comment bien les utiliser. 1. Balises de titre La balise de titre est votre ancre principale et la plus importante. L’élément apparaît généralement comme un titre cliquable dans les SERPs et apparaît également sur les réseaux sociaux et dans les navigateurs. Par exemple, si vous affichez le code HTML de cet article, vous verrez que le titre est: 10 balises Meta les plus importantes à connaître pour le référencement Les balises de titre sont placées dans le de votre page Web et sont destinées à fournir une idée claire et complète de ce qu’est la page. Mais ont-ils un impact majeur sur les classements comme ils le faisaient pendant de nombreuses années? Au cours des dernières années, les facteurs de comportement des utilisateurs ont été beaucoup discutés comme preuve logique de pertinence et donc comme signal de classement – même les représentants de Google admettent son impact ici et là. Le titre de la page est toujours la première chose que le chercheur doit voir dans les SERPs et décider si la page est susceptible de répondre à l’intention de recherche.

Un texte bien rédigé peut augmenter le nombre de clics et le trafic, ce qui a au moins un certain impact sur le classement. Un simple test peut également montrer que Google n’a plus besoin de votre balise de titre pour inclure un mot-clé exact pour connaître le sujet couvert par la page. Par exemple, il y a quelques années, une recherche Google sur la manière de renforcer la notoriété de la marque ferait apparaître 2 des 5 premiers résultats avec des titres correspondant exactement à votre requête. Aujourd’hui, cependant, nous voyons une image différente: Pas une seule correspondance exacte. Et pourtant, pas un seul résultat non pertinent non plus: chacune des pages données ici explique comment sensibiliser, et les titres le reflètent. Ce que les moteurs de recherche examinent, c’est une vue d’ensemble, et ils ont tendance à évaluer le contenu de la page dans son ensemble, mais la couverture d’un livre compte toujours, en particulier lorsqu’il s’agit d’interagir avec les chercheurs. Les meilleures pratiques Donnez à chaque page un titre unique qui décrit le contenu de la page de manière concise et précise. Gardez les titres de 50 à 60 caractères maximum (pour qu’ils ne soient pas tronqués dans les SERPs). N’oubliez pas que les titres longs sont raccourcis à environ 600-700px sur le SERP. Mettez les mots clés importants en premier, mais de manière naturelle, comme si vous écriviez des titres pour vos visiteurs en premier lieu. Utilisez votre nom de marque dans le titre, même s’il finit par ne pas apparaître sur les SERPs, cela fera toujours une différence pour le moteur de recherche. Conseil: utilisez votre titre pour attirer l’attention La balise de titre est précieuse non seulement parce que c’est l’immobilier SERP principal, mais aussi parce qu’elle fonctionne comme un titre d’onglet dans votre navigateur Web. Cela peut être utilisé pour attirer l’attention d’un utilisateur. Par exemple: C’est l’approche exacte utilisée par Facebook / LinkedIn pour vous montrer que vous avez des notifications et peut être utilisée avec un très bon effet. 2. Balises de méta-description La méta-description réside également dans une page Web et est généralement (mais certainement pas toujours) affichée dans un extrait de code SERP avec un titre et une URL de page. Par exemple, voici la méta description de cet article: Et oui, la méta description elle-même n’est pas un facteur de classement. Mais pour quiconque essaie d’augmenter les clics et de peaufiner les SERPs de sa marque, c’est une opportunité unique. La description occupe la plus grande partie d’un extrait SERP et invite les chercheurs à cliquer sur votre site en promettant une solution claire et complète à leur requête. La description a un impact sur le nombre de clics que vous obtenez, et peut également améliorer le CTR et réduire les taux de rebond si le contenu des pages remplit effectivement les promesses. C’est pourquoi la description doit être aussi réaliste qu’invitante et refléter clairement le contenu. Si votre description contient les mots-clés qu’un chercheur a utilisés dans sa requête de recherche, ils apparaîtront sur le SERP en gras. Cela vous aide à vous démarquer et à informer exactement le chercheur de ce qu’il trouvera sur votre page. Il n’y a aucun moyen de mettre chaque mot-clé pour lequel vous souhaitez classer dans la méta-description, et ce n’est pas vraiment nécessaire – à la place, écrivez quelques phrases cohérentes décrivant l’essentiel de votre page, avec quelques mots-clés inclus. Un bon moyen de savoir ce qu’il faut écrire dans votre méta-description, ce qui fonctionne le mieux pour votre sujet particulier en ce moment, est de faire des recherches sur la concurrence.

Regardez comment votre compétition de premier plan remplit ses propres descriptions pour avoir une idée des meilleurs cas d’utilisation dans chaque cas particulier. Les meilleures pratiques Donnez à chaque page une méta-description unique qui reflète clairement la valeur de la page. Les extraits de code de Google dépassent généralement entre 150 et 160 caractères (espaces compris). Incluez vos mots clés les plus importants, afin qu’ils puissent être mis en évidence sur le SERP réel, mais faites attention à éviter le bourrage de mots clés, ne faites pas votre description simplement une combinaison de mots clés que vous ciblez. Si vous le souhaitez, utilisez un appel à l’action accrocheur, une proposition unique que vous proposez ou des conseils supplémentaires sur ce à quoi vous attendre – «Apprendre», «Acheter» des constructions, etc. Astuce méta La méta description ne doit pas être juste une phrase ou deux. Comme Google nous informe, vous devez également ajouter des informations sur la page que le moteur de recherche va gratter pour un SERP plus coloré. Quelques exemples: Pour un article écrit, vous pouvez ajouter la date de publication, le nom de l’auteur, etc. Pour une page de produit, vous pouvez y inscrire le prix et l’âge de l’article. 3. Balises d’en-tête (H1-H6) Les balises d’en-tête sont des balises HTML utilisées pour identifier les en-têtes et sous-titres de votre contenu à partir d’autres types de texte (par exemple, du texte de paragraphe). L’utilisation des balises d’en-tête de nos jours est une source de débat. Bien que les balises H2-H6 ne soient pas considérées comme aussi importantes pour les moteurs de recherche, l’utilisation correcte de la balise H1 a été soulignée dans de nombreuses études de l’industrie. En même temps, Mueller n’arrête pas de nous dire que les titres ne sont pas du tout des facteurs de classement, et certainement pas dans le sens de la hiérarchie »- la balise H1 n’est pas plus importante que H2, qui n’est pas plus importante que H3, et ainsi de suite. Ce à quoi nous devrions plutôt penser, c’est que les titres sont essentiels pour l’organisation du texte et du contenu, et nous devons le prendre au sérieux. L’utilisation des balises d’en-tête ajoute certainement à l’architecture du contenu. Pour les moteurs de recherche, il est plus facile de lire et de comprendre le contenu bien organisé que d’explorer des problèmes structurels. Pour les utilisateurs, les en-têtes sont comme des ancres dans un mur de texte, les parcourant dans la page et facilitant la digestion.

Ces deux facteurs augmentent l’importance d’une optimisation minutieuse, où de petits détails s’ajoutent à la grande image SEO et conviviale et peuvent conduire à des augmentations de classement. Les meilleures pratiques Gardez vos titres pertinents par rapport au morceau de texte qu’ils décrivent. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas un facteur de classement que les moteurs de recherche ne les prennent pas en compte. Faites toujours en sorte que vos en-têtes reflètent le sentiment du texte sur lequel ils sont placés. Évitez les titres comme Chapitre 1… Chapitre 2… Chapitre 3… ». N’abusez pas des balises et des mots-clés qu’ils contiennent. Gardez-le lisible pour les utilisateurs. Votre étiquette de titre et H1 devraient-ils correspondre? Selon les recommandations de Google, vous êtes encouragé à faire correspondre le titre de votre page et H1, en modifiant un peu l’ordre, en le changeant ici et là. Donc, si vous avez du mal à trouver le H1 parfait, utilisez simplement à nouveau votre titre. 4. Attributs de modification d’image L’attribut image alt est ajouté à une balise d’image pour décrire son contenu. Les attributs Alt sont importants en termes d’optimisation sur la page pour deux raisons: Le texte alternatif est affiché aux visiteurs si une image particulière ne peut pas être chargée (ou si les images sont désactivées). Les attributs Alt fournissent un contexte car les moteurs de recherche ne peuvent pas voir les images.

Pour les sites de commerce électronique, les images ont souvent un impact crucial sur la façon dont un visiteur interagit avec une page. Google le dit aussi sans ambages: aider les moteurs de recherche à comprendre en quoi consistent les images et comment elles vont avec le reste du contenu peut les aider à servir une page pour des requêtes de recherche appropriées. N’oubliez pas, cependant, l’importance de la pertinence: ce n’est pas seulement que le texte alternatif, les titres et les légendes doivent être pertinents pour l’image, mais l’image elle-même doit également être placée dans son contexte pertinent. Les meilleures pratiques Faites de votre mieux pour optimiser les images les plus visibles (images de produits, infographies ou images de formation), images susceptibles d’être recherchées dans la recherche Google Images. Ajoutez du texte alternatif sur les pages où il n’y a pas trop de contenu en dehors des images. Gardez le texte alternatif suffisamment clair et descriptif, utilisez vos mots-clés de manière raisonnable et assurez-vous qu’ils s’intègrent naturellement dans tout le canevas du contenu de la page. 5. Attributs Nofollow Les liens externes / sortants sont les liens de votre site pointant vers d’autres sites. Naturellement, ceux-ci sont utilisés pour faire référence à des sources éprouvées, orienter les gens vers d’autres ressources utiles ou mentionner un site pertinent pour une autre raison. Ces liens sont très importants pour le référencement: ils peuvent donner à votre contenu l’apparence d’un élément complet fabriqué à la main et sauvegardé par des sources fiables, ou d’un vidage de liens avec un contenu moins précieux. Google est bien connu pour sa sévère antipathie envers toute tactique de liaison manipulatrice, le respect de laquelle peut entraîner une pénalité, et il ne devient pas moins intelligent pour les détecter. En dehors de cela, à l’ère de la recherche sémantique, Google peut traiter les sources auxquelles vous faites référence comme le contexte, pour mieux comprendre le contenu de votre page. Pour ces deux raisons, il vaut vraiment la peine de prêter attention à l’endroit où vous créez un lien et comment. Par défaut, tous les liens hypertexte sont suivis, et lorsque vous placez un lien sur votre site, vous votez essentiellement un vote de confiance »sur la page liée. Lorsque vous ajoutez un attribut nofollow à un lien, il indique aux robots des moteurs de recherche de ne pas suivre le lien (et de ne transmettre aucune équité de lien).

En gardant votre référencement propre, vous préserveriez un équilibre sain entre les liens suivis et non suivis sur vos pages, mais vous définiriez normalement les types de liens suivants vers nofollow: Liens vers toutes les ressources qui, de quelque manière que ce soit, peuvent être considérées comme du contenu non fiable. » Tous les liens payants ou sponsorisés (vous ne voudriez pas que Google vous surprenne à vendre votre vote »). Liens provenant de commentaires ou d’autres types de contenu généré par les utilisateurs qui peuvent être spammés hors de votre contrôle. Les liens « Connexion et enregistrement » internes sont suivis, ce qui ne représente qu’un gaspillage de budget d’exploration 6. Balise Meta Robots Une balise Meta robots au niveau de la page avec l’attribut content = noindex ”indique aux moteurs de recherche de ne pas indexer une page donnée. Un attribut nofollow indique de ne suivre aucun lien sur cette page. Bien que ces balises ne correspondent pas directement aux classements, elles peuvent dans certains cas avoir un impact sur l’apparence de votre site aux yeux des moteurs de recherche en général. Par exemple, Google n’aime pas le contenu léger Vous ne pouvez pas le générer intentionnellement, mais il se trouve que vous avez des pages avec peu de valeur pour les utilisateurs, mais qu’il est nécessaire d’avoir sur le site pour une raison quelconque. Vous pouvez également avoir des brouillons ou des pages d’espace réservé que vous devez publier alors qu’elles ne sont pas encore terminées ou optimisées au mieux. Vous ne voudriez probablement pas que ces pages soient prises en compte lors de l’évaluation de la qualité globale de votre site. Dans certains autres cas, vous voudrez peut-être que certaines pages restent en dehors des SERP car elles proposent une sorte d’accord spécial qui est censé être accessible uniquement par un lien direct (par exemple, à partir d’une newsletter). Enfin, si vous disposez d’une option de recherche à l’échelle du site, Google recommande de fermer les pages de résultats personnalisées, qui peuvent être explorées indéfiniment et de gaspiller les ressources du bot sur aucun contenu unique. Dans les cas ci-dessus, les balises noindex et nofollow sont d’une grande aide, car elles vous donnent un certain contrôle sur votre site tel qu’il est vu par les moteurs de recherche. Les meilleures pratiques Fermez les pages inutiles / inachevées avec un contenu léger qui a peu de valeur et aucune intention d’apparaître dans les SERPs. Fermez les pages qui gaspillent de manière déraisonnable le budget d’exploration. Assurez-vous soigneusement de ne pas restreindre par erreur les pages importantes de l’indexation. 7. rel = balise de lien « canonique » La balise de lien rel = « canonical » est un moyen d’indiquer aux moteurs de recherche quelle version d’une page vous considérez comme la principale et que vous aimeriez être indexée par les moteurs de recherche et trouvée par les gens.

Il est couramment utilisé dans les cas où la même page est disponible sous plusieurs URL différentes, ou lorsque plusieurs pages différentes ont un contenu très similaire couvrant le même sujet. Le contenu dupliqué interne n’est pas traité aussi strictement que le contenu copié, car il n’y a généralement aucune intention de manipulation derrière. Pourtant, cela peut devenir une source de confusion pour les moteurs de recherche: à moins que vous n’indiquiez quelle URL est celle avec laquelle vous préférez vous classer, les moteurs de recherche peuvent la choisir pour vous. L’URL sélectionnée est explorée plus fréquemment, tandis que les autres sont laissées pour compte. Vous pouvez voir que s’il n’y a presque pas de risque de pénalité, un tel état de fait n’est pas optimal. Un autre avantage est que la canonisation d’une page facilite le suivi des statistiques de performances associées au contenu. Mueller mentionne également que l’utilisation d’un rel = canonical pour le contenu en double aide Google à consolider tous vos efforts et à transmettre les signaux de lien de toutes les versions de la page à la version préférée.

C’est là que l’utilisation de la balise canonique peut vous aider à orienter l’effort de référencement dans une direction. Meilleures pratiques SEO Pages en double disponibles sous plusieurs URL. Versions de la même page avec des ID de session ou d’autres paramètres d’URL qui n’affectent pas le contenu. Utilisez la balise canonique pour les pages quasi-dupliquées avec précaution: si les deux pages connectées par une balise canonique diffèrent trop par leur contenu, le moteur de recherche ignorera simplement la balise. 8. Balisage de schéma Le balisage de schéma est une technique spécifique d’organisation des données sur chacune de vos pages Web d’une manière reconnue par les moteurs de recherche. C’est une fonctionnalité intéressante à mettre en œuvre car c’est un véritable gagnant-gagnant. Avoir un balisage de schéma structuré: Est un bon coup de pouce à votre UX. Transporte une énorme valeur SEO. Un web sémantique «est un web significatif», où l’attention passe des instances de mots-clés et des backlinks uniquement aux concepts qui les sous-tendent et aux relations entre ces concepts. Le balisage de données structurées est exactement ce qui aide les moteurs de recherche non seulement à lire le contenu, mais également à comprendre à quoi certains mots se rapportent. Les SERP ont tellement évolué que vous n’avez peut-être même pas besoin de cliquer sur les résultats pour obtenir une réponse à votre requête. Mais si l’on est sur le point de cliquer, un extrait riche – avec une belle image, une note de 5 étoiles, une fourchette de prix spécifiée, l’état du stock, les heures de fonctionnement ou tout ce qui est utile – est très susceptible d’attirer un œil et d’attirer plus de clics. qu’un résultat en texte brut. L’attribution de balises de schéma à certains éléments de page rend votre extrait SERP riche en informations utiles et attrayantes pour les utilisateurs. Et, pour revenir à la case départ, les facteurs de comportement des utilisateurs tels que le CTR et le taux de rebond s’ajoutent à la façon dont les moteurs de recherche décident de classer votre site.

Étudiez les schémas disponibles sur Créez une carte de vos pages les plus importantes et décidez des concepts pertinents pour chacune. Testez soigneusement le balisage pour vous assurer qu’il n’est pas trompeur ou ajouté de manière incorrecte. 9. Balises Meta sur les réseaux sociaux Open Graph a été initialement introduit par Facebook pour vous permettre de contrôler l’apparence d’une page lorsqu’elle est partagée sur les réseaux sociaux. Il est désormais également reconnu par LinkedIn. Les cartes Twitter offrent des améliorations similaires mais sont exclusives à Twitter. Voici les principales balises Open Graph: og: title – vous mettez ici le titre que vous souhaitez afficher lorsque votre page est liée. og: url – l’URL de votre page. og: description – la description de votre page. N’oubliez pas que Facebook n’affichera qu’environ 300 caractères de description. og: image – ici, vous pouvez mettre l’URL d’une image que vous souhaitez afficher lorsque votre page est liée. Utilisez les méta-balises spécifiques des réseaux sociaux afin d’améliorer l’apparence de vos liens pour vos abonnés.

Ce n’est pas une modification énorme et cela n’influence pas votre classement sur les moteurs de recherche. Cependant, en configurant l’apparence des liens vers vos pages, vous pouvez considérablement augmenter vos métriques CTR et UX. Meilleures pratiques SEO Ajoutez des métadonnées de base et pertinentes à l’aide du protocole Open Graph et testez les URL pour voir comment elles seront affichées. 10. Balise Meta Viewport La balise Meta Viewport vous permet de configurer la mise à l’échelle et l’affichage d’une page sur n’importe quel appareil. Généralement, la balise et la valeur ressemblent à ceci: Où width = device-width ”fera correspondre la page à la largeur de l’écran en pixels indépendants de l’appareil, et échelle initiale = 1” établira une relation 1: 1 entre les pixels CSS et les pixels indépendants de l’appareil, en tenant compte de l’orientation de l’écran. Cette balise est une évidence à ajouter, mais une capture d’écran de Google suffit pour montrer la différence qu’elle fait: La balise Meta Viewport n’a rien à voir avec les classements directement mais a un ton à voir avec l’expérience utilisateur.

C’est particulièrement important compte tenu de la variété des appareils utilisés de nos jours et du passage notable à la navigation mobile. Comme pour de nombreuses balises et modifications dont nous avons discuté dans cet article, prendre soin de la balise meta de la fenêtre d’affichage sera quelque chose que vos utilisateurs apprécieront. Si vous négligez cela, votre CTR et vos taux de rebond pourraient en souffrir. Conclusion Pour tirer le meilleur parti de votre stratégie sur la page, ne négligez pas les petits ajustements qui contribuent à la vue d’ensemble. Certaines balises meta restent incontournables, car elles constituent la taxonomie de votre page. D’autres balises peuvent ne pas être vitales, mais elles peuvent vous permettre d’être un riche extrait d’avance sur des concurrents qui ne se sont tout simplement pas dérangés. De petits changements qui améliorent l’expérience utilisateur et aident les moteurs de recherche à mieux comprendre votre site seront appréciés des deux côtés et seront certainement payants à long terme.

Internet et le « growth marketing »

Le marketing de croissance exploite les données et les technologies pour améliorer efficacement, durablement et considérablement les résultats marketing et publicitaires. L’objectif du marketing de croissance n’est pas seulement l’acquisition de clients, mais aussi la création d’une clientèle fidèle et engagée qui respecte les principes de ce que votre entreprise fournit. Le marketing de croissance et la publicité adoptent une approche beaucoup plus alternative et complète que le piratage de croissance. Beaucoup d’argent 500 entreprises ne sont pas connues pour leur croissance rapide. L’époque de la croissance 10x à haut risque est derrière eux. Maintenant, ce sont bien plus des tortues que des lièvres, ce qui génère de petites augmentations de revenus fiables sur lesquelles vous pouvez définir votre point de vue. Pourtant, vous pouvez toujours trouver de nombreuses possibilités pour les grandes marques de canaliser leurs lapins internes via le marketing de développement et la publicité. Ne confondez pas marketing de croissance et publicité avec piratage de développement. Il ne s’agit pas d’une stratégie de marketing électronique imprudente et axée sur la vitesse. Il ne peut pas non plus s’agir d’une stratégie d’amorçage qui brûle des sommes d’argent obscènes juste pour améliorer rapidement les fondations d’une personne. Le marketing de développement est vraiment une technique durable qui peut vous aider à augmenter votre rentabilité sans prendre de risque supplémentaire. En fait, il est créé pour les grandes entreprises qui veulent montrer au monde qu’elles ont encore quelques tours dans leur sac. Qu’est-ce que le marketing de développement et la publicité ? Le marketing de développement et la publicité tirent parti de l’information et de la technologie pour améliorer de manière efficace, durable et substantielle les résultats marketing. Contrairement au marketing conventionnel, qui a tendance à se concentrer principalement sur le haut de l’entonnoir (TOFU), le marketing de croissance et la publicité se concentrent sur des individus intéressants à chaque phase de l’entonnoir : le marketing de croissance et la publicité impliquent d’expérimenter en permanence différents canaux et techniques, puis valider les résultats. Dans le cas où une stratégie est efficace, elle est entièrement optimisée et utilisée au niveau. Le marketing de développement et la publicité prennent également en compte les motivations et les souhaits de transformation des clients pour pouvoir délivrer des messages extrêmement personnalisés. À l’aide de tests A/B et multivariés, les entrepreneurs en développement peuvent itérer les messages à chaque étape de l’entonnoir de conversion pour améliorer les taux de conversion. Ils déterminent quel contenu résonne avec chaque segment de téléspectateurs, il est probable qu’ils élaborent des stratégies personnalisées sur plusieurs canaux. L’objectif du marketing de croissance n’est pas seulement l’acquisition de clients. Il s’agit également de créer une clientèle fidèle et impliquée qui s’appuie sur ce que votre marque offre. Les clients fidèles entraînent une réduction du taux de désabonnement et un meilleur taux de conservation de la clientèle, ce qui se traduit par plus de revenus car le coût d’acquisition de nouveaux clients est tellement plus élevé que celui de fidélisation des clients existants. Les clients engagés et satisfaits ont également une plus grande valeur de vie de consommateur. Tout simplement parce que le marketing de croissance apparaît au-delà de la transformation préliminaire pour établir de véritables partenariats durables, les clients sont plus susceptibles de continuer à utiliser l’entreprise à long terme. Marketing de croissance contre piratage de croissance Sean Ellis a inventé le mot piratage de croissance » en 2010. C’est un type de marketing et de publicité qui permet aux entreprises d’acquérir autant de clients que possible pour accomplir un développement rapide. Cette stratégie est souvent nécessaire pour les startups qui sont en situation de survie. Le marketing de développement est plus alternatif, en mettant l’accent sur la production d’une croissance durable et à long terme sur l’ensemble du cycle de vie du client. Dropbox est un bon exemple d’entreprise qui a utilisé le piratage pour amplifier son développement organique. Premièrement, ils ont donné à chaque consommateur 5 Go de stockage cloud totalement gratuit, ce qui était une quantité substantielle à l’époque. Mais, le véritable moteur du développement était leur système de référence dans lequel ils fournissaient aux clients un espace de stockage gratuit supplémentaire pour chaque recommandation. Hotmail est une autre illustration classique du développement du piratage du marketing et de la publicité actuellement en vigueur. Parce que les premiers services de courrier électronique gratuits offraient quelque chose que personne d’autre ne faisait. Mais avec un budget de dépenses promotionnelles limité, ils ont eu du mal à faire passer le mot (c’était avant les réseaux sociaux, les blogs, etc.). Ensuite, SEO Inside ils ont mis en place un petit changement qui les a aidés à acquérir un million de clients en 6 mois : ils ont ajouté une brève information au bas de chaque e-mail envoyé aux utilisateurs invitant le destinataire à créer son propre compte Hotmail totalement gratuit. Hotmail et Dropbox capturent l’essence du piratage de développement : des tactiques de marketing et de publicité créatives et perturbatrices qui favorisent l’acquisition rapide d’utilisateurs à faible coût. Le développement du marketing et de la publicité est certainement la phase suivante. Il permet aux entreprises plus reconnues de continuer à croître tout en intéressant et en fidélisant les clients actuels. Il ne prend pas des semaines pour découvrir un effet du marketing de développement et des tactiques publicitaires, même s’il est axé sur les résultats à long terme. Grâce à des tests et des itérations rapides, vous êtes en mesure de décider rapidement quelles techniques et quelles stations de marketing et de publicité de développement fonctionnent le mieux pour un public donné. Au lieu de lancer une campagne marketing et d’attendre des semaines pour connaître les résultats, les spécialistes du marketing du développement surveillent constamment les données et optimisent en cas de besoin. Malgré le fait que le marketing de croissance présente des différences significatives avec le piratage de développement, les composants d’un plan de marketing de croissance se chevauchent. Chaque technique doit comprendre ces 4 éléments : Le Growth Hacking permet aux nouvelles entreprises d’acquérir rapidement autant de clients que possible. Le marketing de croissance, en revanche, nécessite une approche plus holistique qui associe acquisition et fidélisation de clients pour croître de manière plus durable.

Booster votre blog

Le processus de création d’un blog est assez simple. Mais il est important d’être clair sur l’amélioration de la visibilité, de peur qu’elle ne reste flottante sans but dans le cyberespace.

Choisissez votre fondation

Procurez-vous WordPress.org car il permet aux utilisateurs de créer leur propre domaine (pour les utilisateurs gratuits, (dot) wordpress.com est fourni avec le domaine) et dispose d’un espace d’hébergement gratuit. Vous pouvez choisir un thème en fonction de votre style et de votre contenu. De la rédaction de voyages à la tenue d’un blog d’actualités, WordPress propose un certain nombre d’options. Site Web www.wordpress.org

Payant ou gratuit Gratuit

Niveau de difficulté Moyen

Processus Un tutoriel complet sur WordPress est disponible en ligne

Obtenez plus de visuels

Créer un contenu engageant, pertinent et complet, qu’il s’agisse de podcasts, d’articles ou de vidéos explicatives, est essentiel. Utilisez des plateformes telles que Pinterest et Shutterstock pour obtenir des images haute résolution pour compléter le corps de votre blog. Pour les vidéos, téléchargez et intégrez des vidéos YouTube et Facebook. Site Web www.shutterstock.com

Payant ou gratuit Libérer

Niveau de difficulté Facile

Processus Pour intégrer le contenu Pinterest, Youtube et Facebook, cliquez sur le bouton Partager et obtenez le code d’intégration. Copiez et collez-le dans le corps de votre blog pour le refléter sur le lien du blog.

Améliorez votre liste de diffusion

Votre liste de diffusion est un moyen d’être découvert en trouvant votre chemin dans les boîtes de réception des gens quand vous le souhaitez. Cela peut aider à augmenter le trafic des articles de blog et des ventes lorsque vous lancez un produit ou faites la promotion d’un produit d’affiliation. Mais la principale raison de développer votre propre liste de diffusion est qu’au lieu de compter sur Google pour le trafic ou les sites de réseaux sociaux qui changent constamment leurs politiques, cela vous permet de prendre votre visibilité en main. Avec www. mailchimp.com, vous pouvez créer des campagnes de marketing par e-mail. Site Web www.mailchimp.com

Payant ou gratuit Gratuit

Niveau de difficulté Facile

Processus Ajoutez votre copie, images, vidéos et boutons en quelques clics et un e-mail interactif sera prêt à l’envoyer à votre base de fans.

Dépenser de l’argent en promotion

Pas tous les blogs ont du succès car ils ne figurent pas sur la liste de lecture de tous les consommateurs, étant donné le bruit déjà existant en ligne. Pensez à votre créneau et au nombre de concurrents qui font mieux que vous. Une façon de contourner leur domination est de dépenser de l’argent pour promouvoir votre travail auprès d’un groupe ciblé de personnes susceptibles de s’y intéresser. Facebook et Twitter sont de bonnes options pour promouvoir votre contenu. Site Web www.facebook.com; www.twitter.com

Payant ou gratuit Payant

Niveau de difficulté Facile

Processus Connectez-vous à Facebook et Twitter et accédez à la page que vous gérez. Cliquez sur le gestionnaire de publicités et choisissez le public cible et boostez les publications en payant Rs 40 à Rs 100.

Monétisez votre blog

Identifiez vos lecteurs. Quels sont leurs intérêts ? Allez sur www.similarweb. com pour trouver la part de trafic de votre blog. Le site Web reflète le comportement global du blog, des sources de trafic et des concurrents. Site Web www.similarweb.com

Payant ou gratuit Gratuit

Niveau de difficulté Facile

Tapez l’url de votre blog dans le champ barre de recherche en haut à gauche du site Web et appuyez sur Entrée pour obtenir les analyses.